Reconversion professionnelle, gérer ses finances: ce qu’il faut savoir.

Tu as décidé de changer de métier pour t’épanouir dans ta vie professionnelle. Bravo pour ton courage et ce nouveau défi ! À peine cette résolution prise, des questions liées à ta sécurité financière surgissent. Que faire si mes revenus baissent ? Comment continuer à payer le crédit de la maison ?

Je te propose un guide pour savoir comment gérer ses finances lors d’une reconversion pro. Retrouve ici mes conseils pour aborder ton projet sereinement.



Avoir une idée précise de ses dépenses


Estimer ses besoins


Sur une feuille de papier ou un tableur Excel, liste d’abord tes sorties fixes mensuelles. Cela peut être par exemple :

  • le loyer d’un appartement ou le crédit d’une maison ;

  • les factures d’électricité, de gaz ;

  • les abonnements ;

  • le carburant ;

  • les assurances ;

  • les frais de garde ou de cantine des enfants.

La somme de ces charges constitue le montant incompressible dont tu auras besoin pour vivre chaque mois. Tu peux rajouter une petite marge en cas d’imprévu.

Liste ensuite à côté les coûts variables : alimentation, vêtements, coiffure, loisirs et sorties. Additionne les à tes frais fixes pour savoir combien tu dépenses sur 30 jours. Avais-tu vu juste dans ton estimation globale ? Tu dois maintenant regarder ces besoins d’un peu plus près.


Ajuster ses dépenses


Pour chaque ligne de ton budget, demande-toi s’il est possible de faire des ajustements : renégocier un prêt, résilier un abonnement dont tu n’as plus l’utilité…

Tu devras aussi te demander si tu es prêt(e) à prendre de nouvelles habitudes : réduire les sorties shopping, aller à la bibliothèque plutôt que d’avoir des livres neufs, etc.

En adoptant ce raisonnement et en te posant la question de la pertinence de chaque achat, tu vas réussir à :

  • savoir ce dont tu as réellement besoin pour vivre ;

  • limiter les dépenses inutiles ;

  • faire des concessions sans que cela soit trop contraignant.


Connaître sa réserve financière avant de prendre une décision


Dresser un état des lieux de ses ressources


Il est maintenant temps de faire le point sur les rentrées d’argent. Là encore, tu vas devoir faire une liste exhaustive de toutes les options qui sont à ta disposition. Si tu es salarié, note ton revenu mensuel. Si tu es demandeur d’emploi, précise le montant de ton allocation si tu en as une. Vérifie tes relevés et indique le capital que tu as mis de côté. Pose toi quelques questions :

  • Y a-t-il des objets dont tu ne te sers plus que tu peux vendre pour augmenter ta trésorerie ?

  • Connais-tu un proche qui pourrait te dépanner le temps de ta reconversion ?

  • As-tu envisagé un prêt bancaire ?

C’est une étape rassurante et réconfortante : tu te rends compte qu’en cas de problème, tu ne te retrouves pas sans rien.


Faire le point sur son projet


Maintenant que tu connais tes besoins et l’argent qui est à ta disposition, tu peux planifier ton changement de vie. Tu auras des informations factuelles, et ta décision ne sera pas biaisée par des croyances limitantes (un exemple : je ne vais pas arriver à finir mes fins de mois pendant ma reconversion). Mon conseil : effectue ce bilan avant de te lancer dans ta réorientation. Fixe-toi des objectifs très clairs pour un semestre ou 1 an.


En fonction du budget nécessaire, tu sauras quelles sont les actions à initier :

  • mettre de l’argent de côté avant de démissionner ;

  • réaliser ton projet de reconversion tout en conservant ton poste actuel ;

  • demander une rupture conventionnelle ;

  • vivre avec tes économies ;

  • opter pour un job alimentaire le temps de retrouver un nouvel emploi ;

  • trouver des compléments de revenus.


En fonction de ton état d’esprit, de l’urgence de quitter ton travail et d’assumer tes charges financières, tu vas pouvoir prendre ta décision.


Gérer ses finances durant une reconversion pro : ne pas oublier les aides à ta disposition


Financer sa formation


Tu as besoin de te former avant de commencer ton nouveau métier ? C’est un coût qu’il va falloir endosser, en plus de tes dépenses mensuelles. Pour certains, il n’est pas possible de le prendre en charge. Sais-tu qu’en France, il existe de nombreux dispositifs pour mener à bien ton projet ? En fonction de ton statut (salarié, demandeur d’emploi), tu as certainement droit à des aides. Tu peux aussi utiliser ton Compte Personnel de Formation (CPF). N’hésite pas à te renseigner auprès de ton entreprise ou de ton conseiller Pôle Emploi.


Réduire le budget global de ta reconversion grâce à un auto-coaching en ligne


Tu aimerais te faire guider dans ta reconversion professionnelle, mais tu sais qu’un programme de coaching complet représente un gros budget.

Tu ne souhaites pas investir ton CPF ou une partie de ta trésorerie dans cette étape : il t’est impossible de débourser 600 € pour un accompagnement.

Afin de t’aider à découvrir le métier de tes rêves, je propose un programme d’autocoaching basé sur un carnet d’exercices. Pour qu’il soit accessible à tous, je voulais que le prix ne soit pas un élément bloquant. Ainsi, pour le tarif d’une séance de coaching, le pack contient le cahier d'exercices à imprimer, mais aussi des vidéos et des conseils pour trouver ta voie.



Maintenant, tu as en main les clés pour aborder sereinement ta reconversion professionnelle sans avoir peur de perdre ta sécurité financière. Tu peux avancer la tête libre dans ton changement de vie pro.

Tu as envie d’en savoir plus sur l’auto-coaching que je propose ? Contacte-moi, je serais heureuse de répondre à tes questions.





Audrey Boleat Coach spécialisée en reconversion professionnelle et entreprenariat.